JLA Adventures: Trapped in Time

JLA Adventures : Trapped in Time


Réalisé par:
Ecrit par :

Clark Kent / Superman :

Lex Luthor :

Thèmes :
21 janvier 2014
Lex Luthor tente de faire disparaitre Superman. La Justice League va tout faire pour l'en empêcher.

HISTOIRE 70%
SUPERMAN 75%
ANIMATION 75%
REALISATION 80%
DESSINS 70%
NOTE FINALE 74%

Gros épisode annoncé peu avant sa sortie, JLA Adventures : Trapped In Time est une sorte de hors-série uniquement disponible chez Target.

Coincé entre la série JLA orienté jeune public et la modernité New 52 (slip rouge disparu), Trapped In Time propose un combat entre la JLA et la Legion of Doom avec Lex Luthor à sa tête.

52 minutes d’histoire inédite avec la fine fleur de la JLA, c’est toujours bon à prendre. Giancarlo Volpe est à la réalisation, il était derrière Green Lantern TAS.

La Legion of Doom tente encore de conquérir le monde. Défait, Lex Luthor finit prisonnier des glaces. Dans le futur, Dawnstar et Karate Kid le réveillent par accident ( et très facilement, oubliez toute cohérence et crédibilité scientifiques). Luthor arrive à revenir dans le temps grâce à un sablier. Il ordonne à sa Legion de revenir à l’époque où Kal-El a atterri sur Terre pour l’empêcher de venir Superman.

[tabgroup][tab title= »Critique »]Ce Trapped In Time est plutôt bien sympa ! orienté jeune public avec un script simpliste aux enjeux efficaces, Trapped In Time reprend la Legion Of Doom contre la Justice league en y ajoutant un peu de voyage dans le temps, histoire de pimenter le scénario. En effet, la Legion of Doom tente encore de conquérir le monde. Défait, Lex Luthor finit prisonnier des glaces. Dans le futur, Dawnstar et Karate Kid le réveillent par accident ( et très facilement, oubliez toute cohérence et crédibilité scientifiques). Luthor arrive à revenir dans le temps grâce à un sablier. Il ordonne à sa Legion de revenir à l’époque où Kal-El a atterri sur Terre pour l’empêcher de venir Superman. L’occasion de revenir encore sur le crash du vaisseau mais avec un nouvel angle. On revoit les Kent, le crash et bébé Kal-El mais on ajoute Bizarro, Cheetah, Toyman, Flash et j’en passe. La séquence est plutôt comique voire parodique mais c’est plutôt rythmé, très dynamique et la réalisation est vraiment exceptionnel. Il y a des plans vraiment épiques, impressionnants. On aprpécie le travail fait à ce niveau là ! Niveau dessins, on n’est ni dans la JLA niveau série, ni dans les DCAU. C’est cartoonesque mais bien foutu.

Seuls Dawnstar et Karate Kid sont un peu transparents, ils sont les héros malgré eux d’une histoire qui aurait pu très bien se passer d’eux. Toujorus est-il que Trapped in Time est très plaisant et fait bien mieux que War sorti à la même époque.

Intro du film