Justice League: Throne of Atlantis (2015)


Réalisé par:
Ecrit par :
Basé sur :
Clark Kent / Superman :
Lois Lane :


Thèmes :
: 27 janvier 2015

27 janvier 2015 aux US / 25 février 2015 en France
Quand Orm et Black Manta attaquent le monde de la surface après la bataille contre les forces d’Apokolips (La Ligue des Justiciers : Guerre), cela a des conséquences désastreuses pour Atlantis ; la reine de la civilisation sous-marine perdue décide alors de rechercher son autre fils, le demi-frère d’Orm, Arthur. Vivant à la surface avec des pouvoirs qu’il ne comprend pas, Arthur Curry embrasse le destin d’Aquaman, en faisant équipe avec la Justice League pour sauver et unir tous les peuples du monde.

HISTOIRE 60%
SUPERMAN 65%
ANIMATION 65%
REALISATION 70%
DESSINS 70%
NOTE FINALE 66%

Après un arc consacré à Batman avec Son Of Batman et Assault on Arkham, DC revient à la Justice League qui avait offert deux films plutôt bien fichus avec Flashpoint et War qui introduisaient la période New 52.

Centré sur Flash, War était aussi un élément introductif à la prochaine Justice League au cinéma. DC continue sur sa lancée et présente Aquaman dans Throne Of Atlantis.

C’est Jerry O’Connell (Sliders, Pirnaha 3D) qui prête sa voix à Superman.

Matt Lanter(Arthur Curry/Aquaman), Jason O’Mara (Batman), Shemar Moore (Cyborg), Christopher Gorham (The Flash),Sean Astin (Shazam), Nathan Fillion (Green Lantern), Rosario Dawson (Wonder Woman), Sam Witwer (Orm) et Sumalee Montano (Mera).

 

 

La critique

On continue l’exploration des personnages « secondaires » de la Justice League avec Aquaman qui sera avec Cyborg, l’un des deux personnages les plus méconnus de la prochaine Justice league au cinéma.

Ce Throne Of Atlantis est assez basique avec une histoire cousue de fil blanc. Entre vengeance de bas étage, rebondissements attendus et bataille finale assez bateau. Metropolis est encore menacée, nos héros sont mal en point quelques secondes, chacun y va de sa petite scène mais globalement, on a devant nous un produit assez mal calibré.

Déjà l’animation est clairement aléatoire. On imagine les phases narratives animées par l’équipe américaine quand les scènes moins importantes sont laissées à une équipe peut-être asiatique. Cela se ressent dans le rendu final. Côté réalisation, on reste dans une bonne moyenne. Les dessins sont fidèles à l’univers graphique en place depuis Justice League: War (peut-être FLashpoint dans une certaine mesure). D’ailleurs on reprend l’établissement encore fragile de la Ligue de Justice avec un travail d’équipe qui en fait raler plus d’un.

Peu de Supermanité à se mettre sur la dent, Clark Kent est présent pour une scène assez légère mais rien de bien excitant. En version costumé, notre personnage fait le job sans briller.

Niveau voice casting, beau boulot. Sympa d’entendre Jerry O’Connell en Superman, Christopher Gorham, Nathan Fillion, Rosario Dawson ou Sean Astin. La scène post-credits enchaine peut-être sur Gods and Monsters, la prochaine sortie vidéo, il faut espérer vu le personnage en place.

 

Niveau fidélité au comics, je n’ai aucune info mais il semblerait que la menace soit inversée.

 

Trailer

 

Extrait

Médias

 Sortie le 25 février 2015

bluray_throne_atlantis

  • Boîtier métal SteelBook
    Bonus Blu-ray :
    – La BO de l’Atlantide : le son des profondeurs
    – Séquence inédite de Robin et Nightwing
    – Le trône de l’Atlantide : le panel du Comic-Con 2014 à New York
    – Le trône de l’Atlantide : bande sonore
    Bonus DVD et Blu-ray :
    – Aperçu de « Batman vs. Robin »
    – « Les vilains des profondeurs »
    – Archives DC Comics : The Brave and the Bold, « Aquaman’s Outrageous Adventure! » Batman: The Brave and the Bold, « Evil Under the Sea! » Aquaman, « Menace Of The Black Manta » Justice League Unlimited, « Far from Home »